top of page
Blog: Blog2

La biophilie ou l’art d’intégrer la nature dans votre intérieur

Dernière mise à jour : 1 févr.

Littéralement, la biophilie signifie “amour du vivant”. C’est dans les années 1960 que, le psychanalyste américain, Erich Fromm initie le concept. Cependant, c’est Edward O. Wilson, un biologiste américain, qui va approfondir et populariser le sujet avec la publication de son livre Biophilia en 1984.


Pour Edward O. Wilson, le concept repose sur l’idée que l’homme possède un lien inné avec la nature et que cette nature est nécessaire à son équilibre et sa santé.


Aujourd’hui, la vie industrielle et citadine entraîne une rupture de ce lien. C’est pourquoi, forts de ce constat, de nombreux architectes et designers d’intérieur intègrent peu à peu la nature dans l’aménagement des maisons.


Dans mon nouvel article, je vous explique quels sont les bienfaits de la biophilie, ainsi que les bases de ce concept qui contribue à votre bien-être.


La biophilie dans la décoration intérieure

Les bienfaits de la biophilie


La biophilie va bien au-delà d’un simple principe esthétique. En effet, il ne s’agit pas uniquement de concevoir des espaces de vie en harmonie avec la nature. Sa vocation principale est d’apporter un bien-être, aussi bien physique que moral, pour les personnes qui évoluent au quotidien dans ces intérieurs.


Avez-vous remarqué le sentiment de plénitude qui s’installe en vous lorsque vous êtes dans la nature ? Depuis la nuit des temps, l’Homme a évolué et s’est épanoui au sein de la nature. Les éléments tels que les arbres, les plantes, les pierres, etc., lui ont fourni des outils, des abris, ainsi que de la nourriture.


Le lien entre l’homme et la nature est indéniable et indéfectible. C’est pour cette raison que le contact avec elle provoque, chez l’homme, des réactions positives.


À l’heure actuelle, les matériaux naturels ne sont plus utilisés de la même manière et ne fournissent plus forcément la même utilité qu’auparavant ; pour autant, les réactions positives à leur égard restent inchangées. C’est ainsi que toutes les études effectuées sur les bienfaits de l'interaction de l’homme avec la nature mettent en avant des résultats probants tels que :

  • la baisse significative du stress,

  • l’amélioration de la concentration et de la productivité,

  • une meilleur résistance à la fatigue,

  • des capacités d’apprentissage accrues,

  • le sentiment d’être plus optimiste et positif,

  • la sensation de bien-être physique et mental.

D’autres conclusions mettent également l’accent sur un meilleur rétablissement lors d’une convalescence. En conséquence, le design biophilique ne se définit pas comme une mode, il est au contraire un élément essentiel pour le bien-être et le bonheur des occupants d’un espace de vie !


La biophilie dans la décoration intérieure

Les bases du concept de la biophilie


Afin de bien comprendre le concept de biophilie en architecture et design d’intérieur, il faut savoir qu’il repose sur trois piliers bien distincts qui sont les suivants :


1 - La présence physique de la nature dans l’espace intérieur


Pour une reconnexion profonde à la nature, rien de tel que l’éveil des sens : la vue, l'ouïe, l’odorat essentiellement. En effet, les éléments naturels doivent se mêler et se fondre totalement dans l’esthétique globale des lieux.


La nature doit donc être bien présente dans la conception du design intérieur. Elle est incarnée par exemple, par la présence de plantes, d’un aquarium ou d’objets naturels tels que des pierres, du bois, des pommes de pins…


Mais cette incarnation de la nature peut également être complétée par la présence d’un animal, d’une fontaine, de fleurs distillant leur parfum ou encore d’un fond sonore pour éveiller au maximum tous vos sens.


2 - La suggestion de la nature par analogie des formes, des motifs ou de divers procédés…


Le deuxième pilier du concept de la biophilie est représenté par tous les éléments décoratifs et/ou fonctionnels qui rappellent le monde du vivant.


Il peut donc s’agir d’une multitude de pièces comme :

  • les meubles,

  • les matières,

  • les matériaux,

  • les tissus,

  • les couleurs,

  • les formes de vos objets de décoration,

  • les motifs et imprimés présents sur une tapisserie, des coussins…

En bref, le bois, la pierre, les fibres végétales, les minéraux et tout autre élément qui marquent une connotation naturelle constituent ce deuxième fondement de la biophilie.


3 - La place de la nature dans votre espace intérieur


Quel que soit l’espace à agencer, il est important de réfléchir au positionnement de vos éléments naturels lors de l'aménagement de votre intérieur. Vous devez favoriser les espaces ouverts et aérés et privilégier l’éclairage naturel.


L’air doit également circuler librement.


Optez plutôt pour un style minimaliste, le moins encombré possible.


Concernant vos plantes, principaux éléments biophiliques de votre intérieur, veillez à les installer dans des pièces fréquentées afin de les voir et de les apprécier. Ainsi, elles tiennent une place de choix et imprègnent votre intérieur de toute leur naturalité.


En appliquant ces quelques principes de base, reconnectez-vous à la nature chez vous et profitez de tous ses bienfaits !


Si le concept de la biophilie vous séduit et que vous souhaitez en appliquer les principes lors de votre projet, contactez-moi !



À bientôt !


La biophilie dans la décoration intérieure


49 vues0 commentaire

Comments


Abonnement

Pour suivre notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter.

Merci pour votre envoi !

bottom of page